Découvrir les richesses naturelles costariciennes

Rédigé par José - - Aucun commentaire

Figurant parmi un des leaders mondiaux dans la conservation de son écosystème, le Costa Rica est une destination de choix pour les amoureux de mère Nature. Le Costa Rica est un pays fascinant, grâce à la magnificence de ses végétations et ses infinies variétés de spécimens étonnants, ornant ses forêts et ses terres humides. La pérennisation de sa faune et de sa flore préservée dans un milieu sauvage, attise la curiosité de nombreux touristes qui souhaitent vivre une aventure inégalable. Cet avantage se remarque surtout à travers ses réserves naturelles, comme celle de Monteverde. Les excursionnistes pourront, par exemple effectuer une randonnée divertissante au cœur des sentiers de ce parc. Ils seront au milieu d’une verdure incroyable, formée par une multitude de plantes et arbustes de toutes tailles et de toutes sortes. Ils feront connaissance avec les animaux fantastiques qui font le renom de cette fabuleuse contrée. Les vacanciers qui choisissent cette escale auront également la possibilité de sillonner les chemins de la réserve Manuel Antonio, à la rencontre de ses occupants.

Une aventure chargée de connaissances à Monteverde

Niché dans les montagnes du Costa Rica, le parc naturel de Monteverde est constitué d’une vaste étendue de forêts verdoyantes, dissimulée par des brumes, dues à son emplacement en altitude. Les voies qui traversent son cœur sont ornées de végétations luxuriantes, principalement d’arbres, de fougères et d’orchidées. Les amoureux de la nature seront aux anges en trouvant une multitude de plantes colorées et éclatantes comme les centaines d’espèces d’Héliconias, de Bromélias et de Poinsettias. Les curieux qui ont choisi le voyage sur mesure au Costa Rica seront gâtés par le spectacle époustouflant des postures du fameux Jaguar, guettant ses proies sur les hauteurs d’un grand arbre. Un guide malin saura trouver le chemin qui mène au repère du célèbre Quetzal, un oiseau resplendissant qui vit en Amérique latine. Avec de la chance, les villégiateurs apercevront quelques mammifères qui flânent sur les clairières, dont le coati et les singes hurleurs. Des ponts suspendus ont été érigés pour traverser les gorges de la forêt de Monteverde, afin que les visiteurs puissent parcourir une vaste zone.

Se réconcilier avec la nature dans le parc national Manuel Antonio

Durant le périple au Costa Rica, les globe-trotters seront contents de faire une autre virée extraordinaire au parc national Manuel Antonio. Certes, les découvertes intéressantes dans la réserve de Monteverde sont d’autant instructives qu’intrigants, mais, la faune qui embellit le parc Manuel Antonio n’est pas en reste. Cette partie du Costa Rica regorge de vie et mérite un petit détour, afin d’apprendre au mieux le comportement des singes-écureuils, des singes capucins ou des paresseux à trois doigts. En plus, le parc national Manuel Antonio abrite une quantité phénoménale d’espèces marines dans ses eaux. Les avisés effectueront de la plongée pour nager en compagnie des raies mantas. Ils vadrouilleront dans les profondeurs des récifs coralliens près des murènes avec prudence. Ils contempleront avec stupéfaction les traits nuancés des poissons-ange, qui surveillent les étoiles de mer en train de chercher à manger sur le fond sableux du pacifique. Pour la joie des bourlingueurs, certaines zones de la plage du parc sont accessibles et il est possible d’établir un petit campement afin de se rassasier un peu, avant une pause bien méritée.

Classé dans : Voyage - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot wxyiaz ? :